Vous êtes ici :Accueil / D’abord, un engagement…

D’abord, un engagement…

Charte du bon adoptant

Vouloir donner sa chance à un réformé des courses est une très belle action.
Et de manière plus générale, acquérir un cheval est une superbe aventure, souvent même la concrétisation d’un rêve d’enfant.
Mais l’euphorie que suscite ce beau moment ne doit pas faire oublier l’engagement que cela représente.

Il faut bien avoir conscience qu’un cheval vit en moyenne 30 ans.
La plupart des chevaux de courses sont réformés très jeunes (ils ont souvent moins de 5 ans lorsqu’ils sont retirés de l’entrainement).

Cela signifie que votre protégé partagera votre vie pendant de nombreuses années, pendant lesquelles il ne faudra jamais négliger de le nourrir, de le soigner et de veiller à ce que ses conditions de vie soient optimales, et ce quelques soient votre humeur ou les conditions météo.

La vie réservant parfois de mauvaises surprises, vous pouvez un jour être amenés à devoir vous en séparer. Mais il ne faudra le faire qu’en ayant une totale confiance en la capacité du nouveau propriétaire à garantir son bien être.

Par ailleurs, nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que les réformés des courses ne sont pas des chevaux clés en main, qui galopent, sautent des barres d’1,20m et effectuent toutes les figures possibles de dressage. Ils sortent tout juste de l’entrainement, et même s’ils sont la plupart du temps déjà débourrés montés, ils ne connaissent pas encore l’équitation dite « de loisir ».

Certes nous les travaillons à l’association (principalement en extérieur) afin de faciliter leur transition vers cette nouvelle vie de chevaux de selle. Et leur reconversion s’avère somme toute assez simple pour un cavalier déjà expérimenté (niveau galop 4-5).

Mais en dessous de ce niveau, il est indispensable d’être encadré les premiers temps par un professionnel, même si le cheval choisi est d’un tempérament très calme et que sa reconversion semble presque acquise.

Autre règle d’or : ne pas oublier que seule votre PATIENCE sera récompensée.

Ne perdez jamais de vue que tous ces chevaux sortent d’un milieu totalement différent de celui qui les attend.

Les conditions d’entrainement sont souvent très difficiles. On demande aux chevaux de courses d’être particulièrement précoces dans leurs performances physiques et ils sont très sollicités sans être toujours prêts.

Leur nouvel apprentissage doit donc se faire dans la douceur, et il ne faut pas chercher à en bruler les étapes. Equidestin s’engage bien sûr à vous donner tous les conseils adaptés afin que ces étapes se déroulent le mieux possible.

A l’inverse, il serait dommage et erroné de tomber dans le cliché qui voudrait que les chevaux de courses soient à moitié fous, dangereux et totalement instables.

Ils sont des êtres sensibles et intelligents, et comprendront très vite que ce que vous leur demandez maintenant n’est rien en comparaison de ce qu’ils ont vécu jusque là.

Vous serez certainement étonnés de la facilité avec laquelle ils s’adaptent à leur nouvelle vie de chevaux de selle.

Ayant lu attentivement cette « charte du bon adoptant », si vous pensez être en adéquation avec tous ces éléments, alors n’hésitez plus et ouvrez votre porte à un de ces « oubliés » des hippodromes. Car il n’est pas de plus belle complicité entre l’homme et l’animal que celle qui nait d’un sauvetage.